Cartogrammes des élections européennes de 1999 à 2019

Cartogrammes des élections européennes de 1999 à 2019

Classé dans : open data | 0

Évolution des votes aux élections européennes de 1999 à 2019  vue avec des cartogrammes.

Les citoyens français se sont rendus aux urnes pour élire leurs représentants au parlement européen. Dans un contexte de crise profonde ou les problèmes de fin de mois côtoient les problèmes de fin du monde, ces élections ont vu s’affronter deux conceptions de l’Europe, d’un côté les nationalistes qui militent pour une politique de protectionnisme et le repli sur soi et  de l’autre les mondialistes qui soutiennent une intégration toujours plus forte des pays européens pour faire face à la mondialisation et aux puissances émergentes.

En analysant les listes arrivées en tête dans les communes de France depuis 1999, nous pouvons à l’aide de cartogrammes avoir une vue synthétique de l’évolution des  votes sur le territoire de la France métropolitaine.

En 1999, La gauche (PS / PC / Les Verts) est majoritaire et arrive en tête dans la majeure partie des communes. Les listes PC et Les Verts parviennent à être en tête dans quelques dizaines de communes. La droite, divisée en trois blocs (RPR, RPF et UDF), n’arrive en tête que dans ses bastions historiques. Le front national fait son apparition dans quelques communes autour du bassin méditerranéen mais ne parvient pas à faire élire des représentants.

DÉPUTÉS ÉLUS

 

 

 

 

 

 

En 2004, les résultats sont assez similaires. La gauche reste majoritaire et envoie le plus grand nombre de représentants au parlement. Le clivage droite – gauche domine mais le nombre de communes qui placent devant un candidat FN augmentent sensiblement et ce parti parvient à faire élire 7 de ses représentants. Les verts perdent un tiers de leurs eurodéputés.

DÉPUTÉS ÉLUS

 

En 2009, La droite est unie et arrive en tête dans la grande majorité des communes.  Le PS s’effondre au profit des écologistes qui arrive à égalité. Le FN recule avec seulement 3 eurodéputés.

DÉPUTÉS ÉLUS

 

En 2014, Le paysage change totalement, le FN arrive en tête dans le plus grand nombre de communes et voit son nombre d’eurodéputés explosé en passant de 3 à 24. C’est le parti qui envoie le plus de représentants au parlement. La gauche reste affaiblie et ne parvient pas à revenir à son score de 2004.

DÉPUTÉS ÉLUS

 

 

 

 

 

 

 

En 2019,  Le duel Rassemblement National – La République en marche a bien eu lieu ! Les républicains et le parti socialiste s’effondrent et le grand chamboulement observé lors de l’élection présidentielle se confirme dans cette élection européenne (http://datasens.fr/france-elections-presidentielles-2002-2017/). La république en marche domine dans les grandes villes et leurs banlieues à l’exception de celles du pourtour méditerranéen. Le rassemblement  national confirme son enracinement dans les territoires ruraux. Son implantation est similaire à celle de l’élection de 2014 mais il perd néanmoins 1 député par rapport à 2014.

Le nombre de sièges devait être redistribué en raison de la sortie prévue du royaume-uni  avec 79 députés pour la France. Le report de la date du Brexit amène à un statu quo, avec l’élection de 74 représentants pour la France soit : La France insoumise : 6,  Parti socialiste : 5,  Europe Écologie Les Verts : 12,  La République en marche : 21,   Les Républicains : 8,  Rassemblement national : 22. Les cinq “réservistes” siègeront si la sortie du royaume-uni se confirme!

 

DÉPUTÉS ÉLUS

 

 

Laissez un commentaire